à venir • 07 janvier 2015 (17:00) • Pauline Boudry [artiste] 
151413121110090807062005040302010099
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z >>>
Gilles Pastor & Tony Peake
 mer 16 novembre 2005 (17:00)
Gilles Pastor [metteur en scène] • Tony Peake [écrivain]
 à propos de Derek Jarman

 amphi de l'ENBA (rue Neyret) 1er étage de l'ENBA (ancien site) 10 rue neyret 69001 Lyon
extrait audio
conférence - entretien entre Gilles Pastor [metteur en scène] et Tony Peak [biographe de DJ]

«I don’t make films, I make moving pictures»
La programmation par « les SUBISTANCES » de « REQUIEM POUR DJ -DEREK JARMAN » mise en scène par Gilles Pastor et de la venue à Lyon de son biographe Tony Peake, donne l’occasion d’évoquer l'œuvre et la personnalité d’un artiste connu principalement pour son «travail» cinématographique. Mais Derek Jarman cinéaste iconoclaste, excentrique, peintre et homme de théâtre, a été également décorateur de Ken Russel. Il mélange images super 8, 16mm et vidéo. Il est l’auteur de plusieurs films dont «Sebastiane» qui est une évocation homosexuelle du martyre de Saint-Sébastien et le premier film semble-t-il où l’on parle bout en bout en latin, quant à “Jubilee” il est un vibrant et délirant hommage au Londres du mouvement Punk et "The Last of England" est un brûlot politique d'une puissance visuelle à couper le souffle. Film essai tourné avec quatre caméras super 8, oscillant entre l'underground à la Kenneth Anger et l'esthétisme à la Greenaway. "The Last of England", sorte de ballet cinématographique, est un constat sur l'état de l'Angleterre à la fin du XXe siècle. Siècle dont DJ est un emblématique représentant par sa vie et l'œuvre qui en découle comme une évidence . Un fascinant portrait du Caravage ,"Caravaggio" (1986) une biographie anti-conventionnelle et hallucinée du peintre vient confirmer les goûts et les tendances de DJ. En tout il tournera 11 films. Il est aussi question, dans son oeuvre, de livres ou de publications, dont "Chroma, un livre de couleurs" et "Un dernier Jardin" deux livres testaments, véritables hymnes à la vie. Et "Dancing Ledge" (1984), "Kicking the Pricks" (1987), "Modern Nature" (1991), "At Your Own Risk"(1992), "Smiling in Slow Motion" (2000)
publication posthume. Il meurt du SIDA en 1994.

Extraits d’interview de Gilles Pastor
Metteur en scène et comédien, il fonde en 2002 à Lyon la compagnie de théâtre KastôrAgile. Il développe un théâtre personnel et intime en introduisant des matériaux autobiographiques (un village natal, des vidéos de famille, la sexualité, la maladie...).
Comment est né ce projet autour de Derek Jarman?
Il est né de 2 choses, j’avais envie de continuer à orienter mon travail sur l’intime, sur le corps, défaillances, l’organique et d’autre part de poursuivre ma réflexion sur la mise en scène en tant qu’écriture. Derek Jarman, le chantre de l’hétérogénéité a influencé mon travail et mon rapport au théâtre : les mots langue étaient alors essentiels pour moi, j’avais envie du “à l’époque”. Aujourd’hui, je cherche une écriture avec l’ image video, un danseur, un enfant, un compositeur et aussi des acteurs. Je mets en réseau des gens, de l’humain, je ne constitue pas de troupe.
Qu’est-ce qui vous attire en particulier dans son univers?
Son cinéma a souvent donné la vision d’une société anglaise contemporaine violente, déstructurée, malade, décadente, bref image de l’Apocalypse ou de Gethsémani. L’Eldorado ou l’âge d’or étant l’Angleterre élisabéthaine et le virus selon Jarman dans société anglaise contemporaine étant Madame Thatcher. Quand il se sait séropositif, son corps lui-même devient ce terreau ravagé de création. Qui sont ces virus aujourd’hui qui explosent nos sociétés? Ça dépend pour qui! Les poseurs de bombe?


Gilles pastor // "REQUIEM POUR DJ - DEREK JARMAN"
D’APRÈS LA VIE ET L’ŒUVRE DE DEREK JARMAN
Spectacle du 15 au 19 Novembre 2005 aux Subsistances

www.les-subs.com