Accueil > Actualités > Conférences > Alexandra Midal

02-02-2011

Alexandra Midal

Hocus Pocus : Twilight in My Mind ou le crime était presque parfait Alexandra Midal présente en avant- première son projet de «théorie visuelle» qui vient de donner lieu à un film. Le pitch : Comme le détective du film noir, l’historien enquête sur la scène du crime. Le coupable du meurtre serait le designer, mais difficile de le prouver ou de l’innocenter car la lumière semble avoir tout effacé, ... À moins que cette dernière, phosphorescente, ne dévoile dans le noir les ultimes indices d’un crime presque parfait. Alexandra Midal est commissaire d’exposition indépendante. Diplômée de la Sorbonne (Paris-IV) et de la School of Architecture de Princeton University, elle a été directrice du FRAC de Haute-Normandie, assistante de Dan Graham, pensionnaire de la Villa Médicis avant d’être Teaching Assistant à Princeton University et est actuellement professeur à la Haute école d’art et de design de Genève. Elle a notamment publié : Tomorrow – when Design Meets Science Fiction (Musée d’art moderne Grand-Duc Jean, Luxembourg), Atelier van Lieshout, l’économie libidinale (Galerie Beaumont), Antidesign. Petite histoire de la capsule d’habitation en images (Epithème) et Design. Introduction à l’histoire d’une discipline, Agora, 2009 où elle a développé une perspective théorique et critique de l’histoire des idées et des concepts qui ont établi le design. À présent, elle met en place un projet de théorie visuelle avec lequel elle examine de nouvelles hypothèses pour revisiter le design, l’art et l’architecture.