La Recherche à l’Ensba de Lyon

Préambule
Le travail de recherche en école d’art se fonde sur la longue tradition de la recherche artistique, une activité collective qui, sous des formes et des associations diverses, a toujours été pratiquée dans ce qu'on appelle l'art moderne, c'est-à-dire une époque qui va au moins du Traité de la peinture de Léonard de Vinci à nos jours. Depuis le seizième siècle, le travail créatif individuel a été accompagné d'une activité de recherche analytique sur l'art et à partir de l'art. Cette activité s'adresse à une communauté d'artistes et de chercheurs et a été souvent pratiquée en groupe. Elle a produit une variété importante de formes à travers lesquelles ce travail a été diffusé. Du traité de Léonard aux manifestes des Futuristes et de Lucio Fontana, de l'interview aux textes critiques de Barnett Newman et de Jeff Wall, du livre d'art à l'édition, de la revue d'artiste 391 de Francis Picabia à la forme Atlas de Gerhard Richter, de la conférence à l'action performative, les artistes ont depuis toujours inventé la forme qui permet de diffuser au mieux leur travail de recherche.


Historique
L’activité de recherche au sein de l’Ensba de Lyon a été initiée avec la mise en place de la Réforme de Bologne, réforme européenne des enseignements supérieurs dont l’application en France s’est traduite par la structuration du système dit « LMD ».
Dès 2004, l’Ensba de Lyon a mis en œuvre un dispositif d’enseignements inédit pour l’époque en école d’art (séminaire, workshops et journées d’études), positionné sur un niveau d’études après DNSEP, de niveau 3ème cycle où se déploie historiquement le travail de recherche.

En 2005-2006, cette activité s’est plus précisément structurée avec la constitution d’un groupe de recherche en partenariat avec l’EHESS, qui a développé le projet « La construction du réel dans l’art contemporain » avec l’aide d’un financement biennal de la DAP.
De 2006 à 2010, un programme annuel de journées d’études ou «Séminaire  Pratiques-Théories » a contribué à élargir le champ d’investigation et de mise en place de la recherche à l’Ensba de Lyon en abordant le champ de qu’il est convenu d’appeler les « cultural studies ».

Entre 2007 et 2011, la recherche à l’Ensba de Lyon s’est progressivement développée avec la création du programme de recherche « La Forme des Idées » (2008-2011) orienté du côté de la philosophie de l’art et du questionnement sur les relations théorie-pratique en art. Ce programme a obtenu un financement biennal de la DAP et a largement contribué à la réflexion et la mise en place de la recherche à l’échelle nationale des écoles d’art française dans la mesure où ce dernier a théorisé ct expérimenté les différentes formes et formats que celle-ci pourrait prendre.

Parallèlement le partenariat avec l’EHESS s’est intensifié et structuré en une unité de recherche (UR)
intitulée « Art contemporain et temps de l’histoire » (ACTH) .

En 2010, une nouvelle unité a vu le jour : « DatAData ». Celle-ci est orientée du côté du questionnement des enjeux esthétiques contemporains soulevés par les cultures numériques et a permis d’investir un champ très large d’investigation technologique.

En 2012, se met en place, l’unité de recherche « Post-Performance Future » (PPF) qui interroge la persistance et les nouvelles formes de la performance dans le champ de l’art contemporain. Celle-ci est à l’heure actuelle en phase expérimentale.

A la rentrée 2012-2013, forte de l’expérience de l’important travail accompli dans le cadre des différents projets de recherche menés depuis 2004, l’Ensba de Lyon est en mesure de structurer les programmes de recherche en cours, dans une organisation de type 3ème cycle-recherche.


Composition du 3ème cycle
Le 3ème cycle-recherche est composé des Unités de recherche actuellement en activité à l'Ensba de Lyon:
ACTH art contemporain et temps de l’histoire
DatAData médias poétiques et enjeux esthétiques liés aux cultures numériques
PPF Post-Performance Future (en phase expérimentale)

Pilotage
Le 3ème cycle-recherche est piloté par un Conseil scientifique composé de la direction de l’école et des directeurs d’unités (UR). Celui-ci peut faire appel en cas de besoin à une ou plusieurs personnalités ayant qualité d’experts.
Chaque UR est dirigée par un Directeur de recherche professeur à l’Ensba de Lyon, artiste, théoricien ou professionnel de l’art. Un ou plusieurs professeurs de l’école peuvent lui être associés ainsi qu’un ou plusieurs professeurs d’établissements partenaires (Grande école, université, laboratoire…)

Organisation
Le 3ème cycle-recherche est doté d' un budget de fonctionnement propre.
Un espace spécifique équipé, le " bureau de la recherche" lui est dédié.
La responsable du bureau des études de l’Ensba de Lyon est chargée du suivi administratif .
La chargée de développement de l’Ensba de Lyon assure le montage des dossiers de projets et la recherche de financements.

Niveau
Chacun des programmes spécifiques à chaque UR s’adresse à de jeunes artistes-chercheurs détenteurs d’un DNSEP ou d’un Master.
Chaque programme se déroule sur 3 ans avec possibilité d’extension sur 1 ou 2 années sur dérogation du CSR

Validation
L’accomplissement du cycle complet par l’étudiant est validé par l’obtention d’un diplôme recherche de 3ème cycle délivré par l’Ensba de Lyon
Les modalités de la délivrance du diplôme et les conditions de soutenance sont spécifiques à chaque projet: celle-ci peut prendre la forme d'une exposition, publication, édition, diffusion, événement … etc.. accompagnée d'un mémoire de recherche.

Statut / Effectif
Chaque UR fonctionne avec un effectif de 5 artistes-chercheurs. Chacun est administrativement inscrit en tant qu’étudiants à l’Ensba de Lyon. Il peut être étudiant de 3ème cycle inscrit dans un autre établissement d’enseignement supérieur partenaire.
A ceux-ci peuvent s’ajouter des artistes, plasticiens, théoriciens ou professionnels qui participent pour tout ou partie au programme en tant que « chercheurs associés ». Un chercheur associé n’est pas inscrit en tant qu’’étudiant à l’Ensba de Lyon. Il peut être étudiant (3ème cycle) dans un autre établissement d’enseignement supérieur partenaire ou non.

Allocation
Chaque étudiant-chercheur se voit attribuer une allocation annuelle de recherche d’un montant de 2000€ + frais d’inscription.
A celle-ci, peuvent s’ajouter tous types de bourses existantes (Adera, Fiacre, Explora, Aide à la création…)

Admissions
Les admissions en cycle recherche se déroulent , suite à appel à candidature, sous la forme d’un concours/commission dont les modalités sont spécifiques à chaque UR (entretien, note d’intention, avant-projet de recherche, dossier artistique…) et composée des membres du CSR avec représentation augmentée des responsables de l'UR.

Contenus et Programmes
Chaque UR conçoit et développe ses propres contenus et programmes dont la maquette est diffusée en début d’année.
Chaque UR intègre dans sa maquette, un séminaire commun à l’ensemble des UR auquel est associé le programme de Post-diplôme.


Art contemporain
et temps de l'histoire

Unité de recherche organisé par l'ENSBA Lyon en collaboration avec le Centre d’Histoire et Théorie des Arts de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (CEHTA / EHESS), sous la direction de B.RÜDIGER et G.CARERI, depuis janvier 2004.
>>> PRÉSENTATION



DatAData
Unité de recherche consacré au questionnement théorique et pratique des nouveaux statuts des images dans la culture numérique, en partenariat avec des chercheurs du CREA, Centre de Recherches et d’Etudes Anthropologiques (Université Lumière Lyon 2) et du LIRIS, Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'information (UMR 5205 CNRS, de l'Université Claude Bernard Lyon 1), sous la direction de Catherine Beaugrand.

www.datadataensbalyon.fr/



programme en phase de préfiguration
Station d'arts Poétiques

La Station d’arts poétiques est un programme de recherche théorique et de création dirigé vers l’écriture poétique en collaboration avec l'ENSATT Lyon.

>>> PRESENTATION


Archives:

La forme des idées


Théories / Pratiques