Accueil > Actualités > Scolarité > Soutenance de Rosa Joly

18-04-2019

Soutenance de Rosa Joly

 

Soutenance de Rosa Joly dans le cadre de l'Unité de recherche Art Contemporain et Temps de l'Histoire (ACTH) à l'Ensba Lyon.

Le jury de la soutenance est composé de :

Sophie Dannenmüller (commissaire indépendante), 
Anne Giffon-Selle (commissaire, directrice du Centre d’art de Montbéliard),
Jonathan Martin (artiste)

Sous la direction de Bernhard Rüdiger (artiste et directeur de la recherche).

La soutenance s’inscrit dans le cadre des diplômes DSRA (Diplôme Supérieur de Recherche en Art). Le DSRA est un diplôme d'école validé par le Ministère de la Culture et de la Communication. Il correspond au D de LMD, mais est un diplôme de troisième cycle qui ne s'appelle pas pour autant « doctorat », car comme c'est le cas pour les autres diplômes des écoles supérieures d’art, le DNAP et le DNSEP, il s'agit d'un diplôme supérieur d'art structuré à partir des spécificités du champ de l'art.

Les modalités d’évaluation, tant en cours de cursus que pour le diplôme, sont intrinsèquement liées à la recherche de chaque artiste affirmant ainsi une continuité de la pédagogie menée au niveau Master dans les écoles d’art françaises, centrée sur le projet individuel de l'étudiant.

Dans le cadre institutionnel de la soutenance du troisième cycle de l’Ensba Lyon, chaque artiste développe un projet et une forme de soutenance spécifique. En ce sens, les artistes-chercheur(e)s qui se présentent actuellement à cette évaluation font figure de pionniers et ils contribuent à de possibles (re)définitions de la recherche et des ses méthodes dans champs des études doctorales.

Le DSRA de Rosa Joly se développe autour du travail de Jay DeFeo à partir de deux objets.
L’édition "Beams of Love: Works from the 50’s est un parcours au sein de l’oeuvre de Jay DeFeo qui s’attache à différents corpus réalisés en aval de The Rose (1958-1966). Commencée en 58 à San Francisco et terminée en 66 à Pasadena, l’oeuvre majeure de Jay se dresse à la frontière de deux décennies et au centre d’une communauté de peintres et de poètes pour lesquels elle devient un point de repère, une lumière intérieure qui brûle à l’envers du soleil depuis le centre de la bay window du 2322 Fillmore Street à San Francisco."

"Teintée de mysticisme et exigeant un dévouement sans limite, l’oeuvre existe dans un avant et un après The Rose." Le film en 16 mm réalisé en collaboration avec Anaëlle Vanel et l’argument oral qui suivra sa projection porteront sur ce deuxième versant de l’œuvre de Jay DeFeo réalisé après 1966 et en rupture d'avec l’intense vie communautaire de l’atelier de Fillmore Street.

ACTH
(soutenances ACTH)

 

Plateau vidéo
14h