Accueil > Actualités > Spectacles > CBARET' What Not/Speak Easy

23-04-2019

CBARET' What Not/Speak Easy

 

Au lieu d'une herméneutique, nous avons besoin d'une érotique de l'art — Susan Sontag, Against Interpretation. 

Personnages incandescents, citations poétiques et politiques, rideaux et chaises… une soirée au cours de laquelle un monde surgit au crépuscule, se lève et brille de derrière le rideau.
Nous sommes en face, ex-spectateurs, dans l'ex-spectative.
Ceci n'est pas un spectacle, ni un divertissement, parce que nous en faisons partie.
Si vous entrez, vous êtes dans le jeu, et vous jouez. Nous sommes les caméras, vous êtes la chaise.
Il n'y a pas d'avant-scène ou de coulisses, et ainsi tout peut arriver, tant que vous êtes, ici et maintenant, avec nous.

A un moment charnière de profonds changements politiques, inspirée par la relecture de l'Adieu à Berlin de Christopher Isherwood écrit en 1932 et paru en 1939, Marie de Brugerolle, commissaire et directrice du programme Post-Performance Future de l’Ensba Lyon,  questionne l'héritage de la performance sur les arts visuels, et affirme que dans notre société du spectacle, l'esthétique est politique. 

De cette réflexion résulte une soirée de performances empruntant les figures de style du cabaret en utilisant l’humour et la séduction comme armes contre l'obscurantisme.

L'intitulé joue avec les codes et le langage, "what-not" étant une expression commune pour désigner une chose dont on a oublié le nom, ou bien un objet décoratif que l'on présente sur de petites étagères d'angles. "Speak Easy" est le nom des bars clandestins et par dérivation désigne les hauts tabourets comme ceux que l'on trouvait dans ces lieux. C'est une adresse à la culture "underground", à ce qu'on cache, au hors-scène, à l'envers du décor, ou simplement un bon endroit pour parler. Enfin, "CBARET" joue sur le jeu de mots en Français "c'est barré" qui par homophonie suggère la folie de toute cette aventure !

Il y aura un karaoké, des rideaux, une chanson brésilienne, une pièce de Guy de Cointet, un bar, des tabourets, une chair-dance, un strip-tease, un cube en bois, un mur qui parle et une boule disco…

Parmi les artistes :  Gregory Barnett, Jennifer Bolande, Than Hussein Clark, Julien Bismuth, Jordan Derrien, Adriane Emerit, Romain Gandolphe, Brian Getnick, Arne Gjelten, Juliette Guerin, V Haddad, Asher Hartman, Alex Heilbron, Brandon Lattu, Emily Mast, Olivia Mole, Valerie McCann, Axelle Pinot, Tim Reid, Nathaniel Whitfield, Anna Wittenberg.

CBARET' "What-Not/Speak Easy" est organisé par Marie de Brugerolle et le groupe Post Performance Future, accueilli par Hamza Walker, au LAXART

19h

Laxart
7000 Santa Monica Blvd.
Hollywood, CA, 90038 

Ce projet est soutenu par le service culturel de l'ambassade de France aux États-Unis dans le cadre de Ceci n'est pas…, Ensba Lyon, programme de recherche Post Performance Future, UCLA (Université de Californie à Los Angeles, École des arts et de l'architecture), remerciements spéciaux à la Société Guy de Cointet et Air de Paris.