Accueil > Actualités > Expositions > Éclats #1 - Constellation provisoire
Samedi d'enfer 26/09/20
Au Creux de l’enfer et à l’Usine du May, Thiers

Du 21-02-2020 au 27-09-2020

Éclats #1 - Constellation provisoire
Samedi d'enfer 26/09/20
Au Creux de l’enfer et à l’Usine du May, Thiers

 
Éclats #1 – Constellation provisoire, Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers, mars 2020. © Vincent Blesbois
Romain Blanck et Stanca Soare. Éclats #1 – Constellation provisoire, Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers, mars 2020. © Vincent Blesbois
Etienne Mauroy. Éclats #1 – Constellation provisoire, Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers, mars 2020. © Vincent Blesbois
Amy Matthews. Éclats #1 – Constellation provisoire, Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers, mars 2020. © Vincent Blesbois
Victor Villafagne. Éclats #1 – Constellation provisoire, Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers, mars 2020. © Vincent Blesbois
Camille Bouaud. Éclats #1 – Constellation provisoire, Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers, mars 2020. © Vincent Blesbois
 

L'exposition Éclats #1 – Constellation provisoire est prolongée jusqu'au 27 septembre au Creux de l'enfer et à l'Usine du May.

L’exposition collective Éclats propose de mettre en valeur le travail de jeunes diplômés des écoles supérieures d’art de Clermont-Ferrand, Lyon et Bourges, dans le prolongement de l’expérience des Enfants du Sabbat. Cette première édition, intitulée Constellation provisoire, rassemble 12 artistes choisis pour leurs univers singuliers, lorsque l’école est finie et que tout commence !

Dans ce moment infiniment précieux de basculement, de multiples possibles et de merveilleuse incertitude, ils ont été invités à penser des modes de production d’aujourd’hui, écoresponsables voire collaboratifs, dans le contexte spécifique du patrimoine industriel de deux anciennes usines, au sein de la vallée du même nom. L’exposition, fondée sur l’acception personnelle de l’expérience et sur une écriture collective, vise autant à susciter des échos entre les œuvres et les pratiques, allant de la peinture à la sculpture, du dessin à l’installation, de la photographie à la vidéo, que leurs dissonances dans le temps et dans l’espace.

Du vendredi au dimanche, de 14h à 18h.

Samedi 26 septembre
Samedi d’enfer
Un rendez-vous festif avec au programme une visite-atelier pour les enfants le matin, l’après-midi une visite commentée de l’exposition, une conférence et une visite-performée. Sur réservation.

L’exposition a été produite en partenariat avec Clermont Métropole, l’École Supérieure d’Art de Clermont Métropole (ESACM), l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon (ENSBA) et l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges (ENSA).

Avec : Emma Baffet, Chlöé Bedet, Romain Blanck, Camille Bouaud, Clément Dupont, Joëlle Forestier, Lény Labeaume, Amy Matthews, Etienne Mauroy, Stanca Soare, Amélie Sounalet, Victor Villafagne.

Commissaire : Aurélie Barnier

Au Creux de l’enfer et
à l’Usine du May

Vallée des usines
85, avenue Joseph Claussat
63300 Thiers