Accueil > Actualités > Conférences > Francis Baudevin

08-12-2010

Francis Baudevin

bstrct Depuis la fin des années 80, les tableaux, les peintures murales, les collages, les photographies et les artefacts de Francis Baudevin  sont constitués à partir d’«abstractions trouvées » (Collins-Milazzo). La méthode de l’artiste suisse, basé à Lausanne, consiste en effet à reprendre le plus souvent des emballages de produits dont il supprime le texte et dont il multiplie l’échelle par 10, ou un multiple de 10. Les boîtes de médicaments, les pochettes de disques, les logos et en définitive tout ce qui appartient au graphisme publicitaire et au packaging est susceptible d’être mis en peinture par l’artiste et transformé en image. Le programme esthétique de la modernité, construit sur des esthétiques abstraites, est désormais devenu obsolète. Francis Baudevin continue néanmoins d’écrire l’histoire déjà longue de l’abstraction géométrique et de rendre visible dans sa peinture les multiples appropriations historiques auxquelles elle a donné lieu. Comme l’écrivait Olivier Mosset en 2000, le travail de Francis Baudevin questionne avec certitude « l’organisation visuelle du marché » et redonne à la peinture la tache de rendre visible les structures et les formes (abstraites) constitutives de nos expériences quotidiennes. Dernières publications Miscellaneous Abstract 2009 JRP|Ringier –   Hello Spirale ! – Interviews 2008 JRP|Ringier – coll. Hapax     Dernières expositions personnelles Francis Baudevin, Mark Mueller gallery, Zürich (CH), 2010 Miscellaneous Abstract, Salle Crosnier du Palais de l’Athénée, Genève (CH), 2009 Novembre, Galerie Art : Concept, Paris (F), 2009