Accueil > Études > Licence - DNA > Design graphique

Design graphique

DNA (bac+3)

Le design graphique renvoie à un champ d’investigation et de pratiques très large.

La formation 1er cycle Design graphique de l’Ensba Lyon ne peut prétendre couvrir l’ensemble de ce champ mais a été construite en connaissance des attentes et besoins de la profession, tout en développant une vision prospective.

La formation tient compte du fait qu’elle est tout à la fois accessible à des étudiants ayant pratiqué une première année généraliste au sein de l’école (ou d’autres écoles d’art) et à des étudiants titulaires d’un diplôme de technicien supérieur (BTS) communication visuelle et donc détenteurs de savoirs plastiques techniques et théoriques diversifiés.

La formation peut se définir en quelques mots: typographie, histoire et culture typographiques, dessin de caractères, étude et questionnement des règles en usage.

L’étude et l’apprentissage de ce que l’on appelle la microtypographie (le détail typographique) et la macrotypographie (usages et mise en forme de la typographie) donnent aux étudiants une véritable acuité visuelle et ouvrent également au dessin d’images de marque (logotypes).

La pratique du design graphique implique au préalable l’observation, la critique et la pratique des langages graphiques en lien avec une pratique plastique exigeante (dessin, photo, peinture, vidéo, etc.).

La formation ne vise pas à former les étudiants à un « style ». Au contraire, elle amène les étudiants à questionner et mettre en perspective les pratiques contemporaines, leur pertinence et leur efficacité par rapport à un contexte donné.

À ce titre, il est question d’objet éditorial car il s’agit d’aborder la question de l’édition de manière ouverte et prospective.

La formation questionne à la fois les supports « papier » et « numérique » et permet à l’étudiant de percevoir les spécificités de chacun et les rapports, liens et échanges qu’il peut mettre en place dans le cadre d'un travail collaboratif centré sur de la notion de projet.

Ainsi l'étudiant est-il amené à explorer les diverses formes de l’édition : livre, journal, affiche, multimédia... Il est également conduit à s’interroger sur les contenus de l’édition. L'étudiant est alors invité à « produire » des projets éditoriaux en se positionnant à la fois comme auteur et graphiste. La formation accorde en ce sens une importance particulière au lien étroit et nécessaire entre contenu et forme, de manière à donner à l'étudiant la capacité de se positionner dans une double perspective d'orientation vers une pratique professionnelle ou de poursuite de ses études en second cycle.