Accueil > Alumni > Insertion professionnelle

Insertion professionnelle

L’Observatoire de l’insertion professionnelle

Persuadé que la mission d’une école d’art est non seulement de former à l’art, au design et aux métiers de la création, mais aussi de suivre et d’accompagner ses diplômés, nous attachons la plus grande importance au devenir professionnel de nos alumni. 

Le suivi de la vie professionnelle après l’obtention du diplôme, est assuré à l’ENSBA Lyon par une personne ressource et avec l’aide de l’ADERA, l’association des écoles supérieures d’art Auvergne-Rhône-Alpes.

Dans le cadre de ses missions d’aide à la professionnalisation et suivi des diplômés des écoles supérieures d’art de Rhône- Alpes, l’ADÉRA a mis en place un observatoire des diplômés, qui s'est matérialisé en 2014 par la publication de la première enquête des écoles d'Annecy, Grenoble-Valence, Lyon et Saint-Etienne, sur l'insertion professionnelle des diplômés.

Un an ou trois après leur diplôme, les alumni sont sollicité pour répondre à une enquête sur leur situation professionnelle après l'école. 

Les objectifs et les enjeux de cette étude, outre le fait de mesurer et d’évaluer le lien entre la formation de l’école et l'emploi, sont :

  • Connaître le devenir professionnel afin de mesurer la qualité de l¹insertion des diplômés.
  • Nous permettre d’améliorer la qualité de notre formation en recueillant les remarques, avis et suggestions.
  • Permettre aux diplômés de bénéficier au mieux des dispositifs de valorisation de leur travail, soutien, aide à la création ou à la diffusion.

 Le rapport de la dernière enquête est consultable en ligne sur le site de l'ADERA.

Par ailleurs, le Ministère de la Culture et de la Communication réalise chaque année une enquête DESC sur l'insertion professionnelle des diplômés de l'Enseignement Supérieur Culture. Cette enquête vise à calculer le taux d'insertion professionnelle des diplômés, qui sert d'indicateur dans l'évaluation des programmes du ministère. Sa réalisation repose sur un travail participatif impliquant le Ministère et les référents présents dans les établissements des secteurs de l'architecture, des arts plastiques, du spectacle vivant, du patrimoine et du cinéma. Elle consiste à contacter les diplômés par mail en leur demandant de renseigner un questionnaire en ligne portant sur leur situation professionnelle actuelle, à trois ans de leur diplôme.