Accueil > Actualités > Conférences > Camille Paulhan

01-03-2017

Camille Paulhan

« Tout contre »

Certaines « attitudes » d’artistes semblent s’opposer à certaines attentes que nous avons parfois à propos des œuvres : qu’elles soient lisibles, visibles, qu’elles soient énergiques, qu’elles nous saisissent par leur force visuelle, par leurs matériaux nobles, par leurs prouesses techniques, qu’elles s’inscrivent dans une histoire de l’art durable. Il sera dans cette conférence question d’artistes qui ont voulu que leurs œuvres soient précaires, modestes, non-reproductibles, introverties, capables de s’épuiser jusqu’à un presque rien. Une histoire qui rassemble des boules et des sucres taillés par Christian Boltanski, les concrétions textiles d’Hessie, des chewing-gums mâchés par Alina Szapocznikow, des tableaux en coton de Piero Manzoni ou les encoconnages de laine de Judith Scott. Il s’agira de s’interroger sur la capacité de résistance par ces pratiques, poétiques autant que discrètes. Camille Paulhan est critique et historienne de l’art, docteure en histoire de l’art contemporain de l’université Paris I-Sorbonne, où elle a soutenu une thèse en 2014 sur la question du périssable dans l’art des années 1960-1970. Elle enseigne l’histoire de l’art à l’école d’art de Bayonne. 

17h