Accueil > Actualités > Conférences > Conférence - Maxence Rifflet

19-01-2022

Conférence - Maxence Rifflet

Maxence Rifflet, En appui, 2020

"Entre avril 2016 et novembre 2018, j’ai photographié dans sept prisons en collaboration avec des prisonniers. Il s’agissait de partager avec eux une interrogation sur la représentation des lieux d’incarcération à travers une pratique commune de la photographie : comment photographier dans un espace de surveillance sans le redoubler ? Comment cadrer sans enfermer ? Pour répondre à ces questions, il a fallu s’écarter de l’intention d’illustrer l’enfermement, de représenter la prison en général, pour décrire des lieux spécifiques, avec des histoires et des fonctionnements singuliers : photographier des prisons, plutôt que la prison.

La mise en place d’une pratique commune est au centre de ma démarche. Plus qu’un outil d’enregistrement, la photographie devient le moyen et l’enjeu d’une interaction. Ainsi, l’architecture des prisons est à la fois le sujet du travail et l’espace dans lequel il se fait : il s’agissait donc, finalement, de photographier en prison. Les corps sont la mesure de ces espaces, ils les activent, les révèlent et tentent parfois d’y résister.

L’ensemble des images constitue une archive à partir de laquelle j’élabore des œuvres issues d’expérimentations dans le laboratoire et dans l’atelier. Les objets qui en résultent alimentent une spéculation sur l’espace d’exposition. À l’occasion de la préparation de ma prochaine exposition prévue au Bleu du ciel en avril prochain, je présenterai le processus d’élaboration de certaines pièces et la manière d’envisager l’espace."

Maxence Rifflet a notamment exposé aux Rencontres d’Arles (2006), au Point du jour (2010), au Pôle image Haute-Normandie (2010) et au Centre international d’art et du paysage de Vassivière (avec le groupe rado, 2014). Ses principales publications sont Fais un fils et jette-le à la mer (avec Yto Barrada et Anaïs Masson, 2004) et Une route, un chemin (mention spéciale prix Nadar 2010). Depuis 2016, il travaille à un projet sur l’architecture carcérale envisagée comme machine optique. Cette recherche a donné lieu à deux expositions : « Le ciel par-dessus le toit » (Centre photographique Rouen Normandie, 2019) et « Le grand ordonnateur et autres nouvelles des prisons » (Gwinzegal, 2020). 

Les conférences sont réservées aux étudiant.es de l'Ensba Lyon. Elles font partie intégrante de leur cursus et sont obligatoires pour les étudiant.es en première année.

Elles font toutes l'objet d'un enregistrement numérique et d'une édition de DVD consultable en bibliothèque. Elles sont retransmises sur la chaine You Tube de l'Ensba, si l'intervenant a donné son accord.

17h
Grand amphithéâtre de l'Ensba