Accueil > Actualités > Conférences > Conférence - Elodie Petit

17-11-2021

Conférence - Elodie Petit

Portrait de Elodie Petit © Camille Cornu

Dans le cadre de la Station d'arts poétiques (programme d'enseignement et de création vers l'écriture en arts poétiques) et de la journée d'études.

Cette journée d'études de la Station d'arts poétiques (programme d'enseignement, de recherche et de création vers l'écriture poétique) aborde quelques points saillants des pratiques d’écriture, performatives et d’inscriptions dans l’espace collectif d‘Elodie Petit (en sa présence).

Élodie Petit, née en 1985 à Colombes, poète, vit et travaille à Aubervilliers.

Elle vient du dessin punk et mal foutu, et se passionne très vite pour une littérature marginale et ultra-sexuelle. Elle entre aux Beaux-Arts avec des images (ENSAD Saint-Étienne puis ENSBA Lyon) et en ressort avec uniquement du texte. Elle fabrique des fanzines depuis quinze ans avec Marguerin Le Louvier sous le nom des éditions Douteuses, des sortes de projectiles ou réponses immédiates à un monde artistique hétéromarchand-chiant. Elle expérimente une écriture sexuelle et crue qui déplace les binarités de genres et la langue dominante, lisse et éduquée. Ses textes courts, pirates, désacralisant s’attachent à définir ce qu’elle nomme la Langue Bâtarde – une écriture prolo, proche du réel, expérientielle, menaçante et gouine.

Elle publie régulièrement en revue (Nioques, Attaques, Muscles, How to become, etc.) et performe ses textes dans des bars lesbien ou des institutions d’art contemporain (CAC de Genève, La Mutinerie, Fondation Ricard, Paris, etc.).

Elle est membre du collectif d’autrix RER Q et du duo de performance TON ODEUR avec Anthedemos. Elle organise avec Claire Finch des soirées de poésie expérimentale meuf gouine trans nommées CANETTE. Elle anime régulièrement des ateliers d’écritures sensibles et transgressifs.

 

[…] et le rire encore, la puissance du rire de celles et ceux qui sont privés de leurs libertés, leurs droits, leurs vies : quand le rire est encore présent, le corps est encore vivant, le corps encore peut, avec empathie, avec désir, rire à gorge déployée profonde, quelque chose comme ça, cette importance-ci du rire chez élodie petit

(Anne Kawala, a beat politique)

 

Elle fait le récit déglingué de ce qui s’écroule en beauté, et se ramasse et vient, viendra, éclater en feux d’artifices, en jet de lumière. Une littérature utopique et réaliste, utile.

 (Jean-Marie Gleize, M/élodie, invitation au désordre)

 

Bibliographie et sitographie

Fiévreuse plébéienne, Rotolux Press, 2019.

Aux éditions Des femmes-Antoinette Fouque, 2019 [collectif, sous la direction de Samuel Lequette & Delphine Le Vergos] : Cours petite fille ! #metoo #timesup #noshamefist.

Aux éditions Rotolux press, 2021[avec Marguerin Le Louvier] : L’Anthologie Douteuses (2010-2020).

A L'arche éditeur, 2021[collectif, Initié et préfacé par Aurélie Olivier] : Lettre aux jeunes poétesses.

Le programme des conférences est coordonné par Marie Canet.

Les conférences sont réservées aux étudiant.es de l'Ensba Lyon. Elles font partie intégrante de leur cursus et sont obligatoires pour les étudiant.es en première année.

Elles font toutes l'objet d'un enregistrement numérique et d'une édition de DVD consultable en bibliothèque. Elles sont retransmises sur la chaine You Tube de l'Ensba, si l'intervenant a donné son accord.

17h
Grand amphithéâtre de l'Ensba