Accueil > Actualités > Conférences > Walter Benjamin

05-12-2012

Walter Benjamin

« Le démantèlement de l’art » est l’histoire, racontée par Walter Benjamin, de la naissance de l’art et de ses institutions. Elle raconte où, quand, comment, certaines idées propres à l’art (l’artiste, l’œuvre, le musée, l’exposition, etc.) ont été conçues et se sont développées au cours des cinq siècles passés. Dans cette histoire, la notion d’art n’est pas présentée comme une catégorie universelle, commune à l’ensemble des cultures, mais un concept très spécifique, apparu dans le monde occidental au cours de la période dite des Lumières, au moment où certains philosophes ont commencé à questionner l’existence de Dieu. Elle s’est finalement constituée durant la période du Romantisme au début du 19e siècle, lorsque certains attributs, caractéristiques des dieux, sont désormais conférés aux hommes ; entre autres l’acte créatif. C’est alors que le statut unique de cet individu exceptionnellement doué appelé artiste, et celui, non moins exceptionnel, de cette catégorie d’œuvre d’art intitulée « chef-d’œuvre » sont inventés. Ces notions, établies il y a deux cents ans, constituent encore aujourd’hui le fondement de la scène de l’art telle que nous la connaissons. À la fin de l’histoire, il sera question de certains événements et expositions de ces dernières décennies, qui tendent à questionner le sens et l’importance, non seulement des questions d’auteur et d’originalité, mais de l’art lui-même. Ces informations permettent d’introduire l’idée d’un méta-musée et d’une méta-histoire (de l’art) se manifestant à travers la copie, qui pourrait bien aujourd’hui être un artefact plus important que l’œuvre d’art originale. Walter Benjamin est un philosophe et théoricien de l’art influent, connu notamment pour son article publié en 1936 et généralement traduit en français sous le titre : « L’Art à l’ère de la reproductibilité technique ». Bien des années après sa disparition tragique, Walter Benjamin est de nouveau apparu en public en 1986 avec la conférence « Mondrian 1963-1996 » organisée par le Centre Marxiste de Ljubljana. Récemment, Walter Benjamin s’est associé au Museum of American Art à Berlin. Il a publié divers articles sur les musées et l’histoire de l’art, et donné quelques interviews. Après une longue pause, il revient en 2011 pour la série de conférences « Le Démantèlement de l’art », qui a eu lieu au Times Museum, Guangzhou, à Arnolfini, Bristol, au Museo Universitario de Mexico, à Tranzit, Budapest, et à Institutions by Artists, Vancouver. www.metropolism.com/features/the-museum-is-history/english althussers-haende.org/walter-benjamin-places-of-re-remembering