Accueil > Actualités > Conférences > Muriel Pic

25-11-2011

Muriel Pic

Le syndrome de Sebald

(conférence organisée dans le cadre de l'atelier READER, design 4/5) Titulaire d'un doctorat de littérature de l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), portant sur l'oeuvre de Pierre-Jean Jouve, Muriel Pic est aujourd'hui collaboratrice scientifique à l'Institut de littérature française de l'Université de Neuchâtel, où elle enseigne. Ses domaines de recherche portent notamment sur la littérature française de l'entre-deux-guerres (Jouve, Paulhan, Bataille), sur la littérature allemande et la Théorie Critique, ainsi que sur le montage en littérature. En 2009, elle publie, aux Presses du Réel, L'image-papillon, un essai pionnier sur W. G. Sebald, auteur majeur de la littérature allemande de l'après-guerre, dont le travail articule pratique du montage et Théorie Critique. Dans l'ouvrage, elle revient sur l'héritage benjaminien de Sebald, montrant qu'il a fondé un véritable matérialisme littéraire, qu'elle interprète notamment comme un moyen de pallier la destruction de la mémoire collective en Allemagne. Elle s'intéresse également plus largement à la particularité de l'utilisation de documents en littérature. En novembre 2010, elle a publié «Les désordres de la bibliothèque» aux éditions Filigranes. Articulé autour de photomontages manuels de bibliothèques privées et publiques, l'ouvrage questionne la signification de la lecture aujourd'hui. Dans "Le syndrome de Sebald", Muriel Pic se propose de revenir sur certaines thèses développées dans L'image-Papillon. Elle élargira par ailleurs cette recherche à l'oeuvre de Stendhal et de Claude Simon. Il s'agira de revenir sur certaines problématiques liées à la pratique du montage en littérature. Comment monter des documents, qu'ils soient textuels ou visuels? Pourquoi légender, ou ne pas légender des images? Quelle qualité de reproduction choisir pour ces images? Qu'est-ce qu'une écriture des images? Muriel Pic présentera également des documents tirés des archives de Sebald.