Accueil > Actualités > Conférences > Maxime Boidy

20-03-2019

Maxime Boidy

Claude Monet, Le Bloc, 1889.

Bloc : une iconologie politique

Comment représenter la multitude ? Quelle forme donner au peuple ? Ces questions classiques en philosophie politique sont aussi des interrogations esthétiques auxquelles les artistes ont apporté leurs propres réponses, parfois surprenantes. À Georges Clémenceau répondant à ses détracteurs, en 1891, que la Révolution française est « un bloc » que l’on ne peut désarticuler au gré des réinterprétations partisanes, Claude Monet offre quelques années plus tard un tableau éponyme, Le Bloc, paysage massif de la Creuse en gage d’une longue amitié. En prenant le parti de saisir l’idée collective de « bloc » et de montrer la richesse méconnue de ses visibilités, cette conférence propose d’étudier sous un jour neuf les arts de montrer les foules politiques, depuis les travaux psychologiques de Gustave Le Bon jusqu'aux techniques de manifestations urbaines contemporaines. 

Maxime Boidy est maître de conférences en études visuelles à l’Université Paris-Est (LISAA - EA 4120) et chercheur associé au LabToP – CRESPPA (UMR 7217 – Université Paris 8). Ses recherches portent sur l’histoire intellectuelle des savoirs visuels, l’iconographie politique et les esthétiques de la représentation. Il a récemment co-dirigé (avec Francesca Martinez Tagliavia) l’ouvrage collectif Visions et visualités. Philosophie politique et culture visuelle (POLI, 2018) et publié Les Études visuelles (Presses Universitaires de Vincennes, 2017).