Accueil > Actualités > Conférences > Morad Montazami

22-03-2017

Morad Montazami

Rechercher, éditer, exposer au Moyen-Orient et au Maghreb

Morad Montazami est « research-curator » pour le Moyen-Orient et le Maghreb à la Tate Modern, et éditeur à Paris de la revue indépendante Zamân, consacrée à des regards croisés entre Orient et Occident. Il a notamment fait partie, en tant que doctorant à l’EHESS, du groupe de recherche Art Contemporain et Temps de l’Histoire, mené avec l’Ensba Lyon.

« L’enjeu des modernités non-occidentales et notamment celles des régions communément appelées « Moyen-Orient-Maghreb » est considéré désormais comme « prioritaire » dans bien des musées occidentaux – en témoigne notamment la stratégie de la Tate Modern à Londres. Mais bien en amont de sa traduction institutionnelle, cet enjeu entraîne des questions de méthode, de regard, d’éthique ; avec en ligne de mire, l’écriture d’une histoire de l’art émancipée des catégories arbitraires de « l’Orient » et de « l’Occident ». A partir de projets d’expositions tels que Unedited History : Iran 1960-2014 ou bien encore Volumes fugitifs : Faouzi Laatiris et l’Institut national des beaux-arts de Tétouan, mais aussi du travail réalisé dans le cadre de la revue indépendante Zamân (Textes, images et documents), je tenterai de poser ces questions en des termes plus mouvants, voire mobiles, que totalement absorbés par l’institution. Ou comment nous réapproprier trois attitudes hautement cosmopolites et nécessaires dans cette visée : archiver les utopies, rêver la ville, redessiner les cartes.
Morad Montazami

17h