> > Expositions > Numérique, nouvelles pratiques en écoles d'art

Du 18-01-2012 au 18-01-0201

Numérique, nouvelles pratiques en écoles d'art

 

Journée conçue en collaboration avec l'ENSBA Lyon et l'ESAD Valence-Grenoble

Comment les technologies numériques renouvellent les écritures artistiques, enrichissent les méthodes d’apprentissage et alimentent la créativité ? Quels modes de production et diffusion des œuvres et des savoirs apparaissent dans ce paysage foisonnant ?

9h30 à 13h
Expériences d’écoles d’art /ENSBA et ESAD
Travaux commentés en présence des équipes pédagogiques, de producteurs et diffuseurs

ENSBA Lyon présenté par Gilles Grand, enseignant coordinateur du pôle numérique

• REW/FWD de Mathilde Penet [dnsep art 2010] - montage animé d'images fixes se référant à la peinture, au cinéma et par les sons, aux activités sur ordinateur. Les superpositions, le recadrage, les successions insistent sur la dématérialisation du support.
• Untitled (Strip) de Nicolas Hensel [dnsep art 2010]- édition en ligne simplifiant l'un des sites commerciaux les plus prolixes de la toile, version actuelle du catalogue de la Manufacture Française d'Armes et Cycles de Saint-Etienne créé en 1885.
• PPUUAEDLMDE de Pierre Gaignard [dnsep art 2010]- Un projet d'urbanisme dans une visualisation en 3D se jouant des lois de la physique.
• Présentation de l'unité de recherche DatAData.
• Programme de résidence avec le Digital Art Center Taipei, Grame et Ensba Lyon.

ESAD Grenoble-Valence présenté par Alexis Chazard, enseignant

• Framelapse de Quentin Lainé. Projet de diplôme DNAT. Dispositif de représentation du rythme et de la temporalité cinématographiques.
• Formes visuelles / formes sonores de Morgan Prudhomme. Projet de diplôme DNAT. Systèmes graphiques de représentation pour la composition musicale. Il s'agit ici de donner forme aux accords.
• Four seasons d'Alexandre Dechosal. Projet de recherche DNSEP. Inspiré par la pièce de Douglas Gordon 24h Psycho, les quatre concertos de Vivaldi servent de base à une modification de la perception par étirement sur une année ainsi qu'à une indexation du temps.

Cette présentation sera suivi l'après-midi d'une table ronde sur les nouveaux modes de production et de diffusion, animée par Nicolas Rosette, conseiller arts numériques.

Mercredi 18 janvier 09h30, au LUX, (Valence)
durant le rendez-vous de la création, (é)mergences