Accueil > Actualités > Conférences > Koenraad Dedobbeleer

20-03-2013

Koenraad Dedobbeleer

À l’occasion de sa conférence à l’Ensba, Koenraad Dedobbeleer propose d’aborder de manière oblique son œuvre, mais plus frontalement la question de l’amateurisme. C’est un fait que, dans la vaste opération de récupération des vocabulaires par l’esprit néo-libéral, le terme d’amateurisme reste obstinément bancal et n’a pas encore fait l’objet d’un détournement de sa signification. Parler d’amateurisme implique d’évoquer le principe de plaisir, mais aussi l’erreur, la maladresse, la dépense du temps, voire un certain dilettantisme. L’amateurisme inclut aussi le vernaculaire, incite à regarder les choses sous l’angle de leurs particularismes et non pas de leur standard. L’amateur s’oppose, finalement, avec toute sa faiblesse, au professionnel de manière assez virulente. Et il paraît on ne peut plus opportun d’en retrouver la substance dans le champ de l’art contemporain et de son enseignement. Koenraad Dedobbeleer est né en 1975 à Halle et vit à Bruxelles. Il est représenté par les galeries : Micheline Szwajcer, Anvers www.gms.be, Mai 36, Zurich mai36.com, ProjecteSD, Barcelone www.projectesd.com Clearing, New York c-l-e-a-r-i-n-g.com et Georg Kargl, Vienne www.georgkargl.com