Accueil > Actualités > Conférences > Victor Petit

08-11-2017

Victor Petit

 

Écologie de l’environnement vs. écologie du milieu.  Vers un design des communs ?

Depuis les années 1960, la pensée écologique est scindée en deux. La première scission est de taille : là où la philosophie environnementale anglo-saxonne est une écologie de la nature ; l’écologie politique continentale est une écologie de la technique. Nous présenterons cette seconde tradition, qui est elle-même divisée. Or, toutes les oppositions propres au champ de l’écologie se résume à l’opposition entre écologie de l’environnement et écologie du milieu. L’opposition entre milieu (Umwelt) et environnement (Umgebung) est héritée de l’éthologiste Jakob von Uexküll, mais nous lui donnerons ici une signification dans le champ de la philosophie, de l’architecture et du design. Nous mobiliserons, pour cela, bien des acteurs, et notamment les gourous de l’"idéologie californienne" : Richard Buckminster Fuller et Stewart Brand. Nous tenterons de montrer comment une philosophie du milieu (à la fois medium et environnement, et donc ni l’un ni l’autre), est susceptible de nous éclairer à l’ère de l’anthropocène. Il s’agira d’être attentif aux nouvelles pratiques qui participent de la transition œcologique et qui relèvent d’une écologie du milieu technique commun (commons). Il s’agira, en définitive, de montrer que la question écologique et la question technique, mais aussi la question démocratique, ne sont qu’une seule et même question.

Victor Petit est docteur en philosophie et a effectué de nombreux post-doctorats dans des disciplines variées. Il a enseigné et enseigne notamment dans les universités de technologie et dans les écoles de design. Ses dernières publications sont au croisement de la philosophie écologique et de la philosophie des techniques.