Accueil > Actualités > Conférences > Malick Sidibé

26-05-2010

Malick Sidibé

Malick Sidibé est né en 1936 à Soloba au Mali. En 1955, il sort diplômé de l’actuel Institut national des arts de Bamako et devient artisan bijoutier. Il rencontre la photographie en travaillant au studio du français Gérard Guillat à la fin des année 50. Epoque euphorique à l’aube de l’indépendance : les jeunes maliens organisent des surprises-parties chaque samedi, où régnent joie, soif de liberté et musique. Malick Sidibé les immortalise à partir de 1957. Chaque dimanche, il photographie les sorties sur les bords du Niger. Mais son activité est principalement consacrée à son propre studio, ouvert en 1962, où il réalise de très nombreux portraits. Situé dans un quartier populaire de Bamako, le «Studio Malick» tire le portrait en noir et blanc d’une clientèle jeune et enthousiaste. Laboratoire inépuisable de motifs et de jeux de poses, il s’inscrit dans une tradition du portait initiée à l’époque par Seydou Keita. A partir de 1994 et les premières Rencontres photographiques de Bamako, le travail de Malick Sidibé est apprécié et exposé dans le monde entier. En 2003, il est le premier artiste africain à recevoir le prestigieux prix de la photographie Hasselblad, après Robert Franck, Cindy Sherman ou Jeff Wall. Il reçoit également le Lion d’Or de la Biennale de Venise en 2007 pour l’ensemble de son oeuvre.