Accueil > Actualités > Conférences > Geneviève Fraisse

30-11-2016

Geneviève Fraisse

L’invitation à Geneviève Fraisse, historienne de la pensée féministe et philosophe, s’inscrit dans la continuité de la conférence d’Emilie Notéris, et a pour but de préciser comment la pensée féministe et les théories queer peuvent nourrir une réflexion sur l’esthétique, mais aussi sur les rapports de domination entre masculinité et féminité au sein de l’histoire de l’art. Geneviève Fraisse a fondé dans les années 1970 la revue Révoltes logiques avec, notamment, Jacques Rancière : revue consacrée aux émancipations sociales avant tout, mais aussi à la question de l’égalité des sexes dans le monde social, dans une perspective historique. Son parcours jusqu’aujourd’hui reste fondé sur le principe que la démocratie implique nécessairement l’égalité des sexes, et sur l’étude des dominations, des controverses, des disputes liées à cette notion d’égalité, dans les rôles et les représentations, entre les hommes et les femmes. Elle a notamment publié récemment : À côté du genre : sexe et philosophie de l'égalité, Le Bord de l'eau, 2010 ; La fabrique du féminisme, Le Passager clandestin, 2012 ; Les excès du genre : concept, image, nudité, Éditions Lignes, 2014, ainsi que La Sexuation du monde, réflexions sur l'émancipation, Presses de Sciences Po, 2016.

Image : Andrea Bowers, Les Répondeuses, 2014. D.R.